ni lire ni écrire

Ni lire, ni écrire

Yves-Marie CLEMENT, ill. Emilie VANVOLSEM

 Quel bonheur pour Zoé, en CP elle vient de se rendre compte que savoir lire c’est bon pour elle. Ce bonheur se transforme rapidement en cauchemar quand elle découvre que son papa ne sait pas lire : il est "illettré". Terrible sentiment de culpabilité également pour le papa.

C’est un sujet bien délicat qui est abordé ici. Sans avalanche de bons sentiments, l’auteur nous livre un roman d’une grande sobriété et finesse. Sans jugement et sans préjugés les protagonistes de ce livre mettront tout en œuvre pour réparer cet accident de la vie. Nous ne pouvons qu’être émus par la merveilleuse complicité qui naitra entre un père et sa petite fille. SHR

 Kilowatt, Les Kapoches, 7,30 €, 2017